Quentin Lambert Anecdote – «Les costumes à Bercy 13 »

IF THE PAGE IS NOT ON YOUR LANGUAGE CLICK HERE TO AUTO-TRANSLATE

Anecdote No23 : Ce soir nous allons nous pencher un peux plus sur les costumes qui ont été utilisés pour les 13 a Bercy. Commençons par le costume que porte Mylène pendant le premier tableau de son show.

Il rappelle l’un de deux qu’endosse Elizabeth Taylor dans le film « Cléopâtre », auquel Franck sorbier ajoute une cape composé de rubans de satin ainsi qu’une référence aux bijoux des squelettes des églises de Gutenzell et de Weyarn.

Sur les sept tenues qu’il propose à Mylène, six sont créés et cinq sont finalement retenues. Chacune nécessite un travail de haute couture et doit être réalisée en double exemplaire, à l’exception de quelques éléments. « Au final, ce ne sont pas des costumes que je porte, ce sont ces costumes, fous et insensés, qui me portent et me transportent », confie Mylène, fascinée par ces joyaux vestimentaires.

D’ailleurs Saviez vous qu’elle conserve ces costumes depuis chez elle sur des mannequins de modéliste ? Non ? Bien maintenant vous le savez ! Hihi. Franck sorbier terminera la conception des costumes et livrera l’ensemble de ses créations fin décembre, soit un mois avant le premier concert.

Nous allons finir avec la fameuse tenue que porte Mylène lors du titre « Avant que l’ombre… ». C’est un long manteau rouge qui a été conçu à Paris. Il s’inspire de la couleur de la robe que Franck sorbier avait crée pour « La Traviata » et que Mylène avait particulièrement appréciée vous vous souvenez ? Cette fameuse robe qu’elle portera pour l’affiche du concert et lors d’une émission avec le regretté Johnny Hallyday…où les deux diront qu’ils partagent un amour inconditionnel pour le public et surtout pour le spectacle. ( cette inspiration sort sans doute de la tête de Mylène qui aura souhaité avoir un faux air de cette fameuse robe 😉).

Elle est entièrement brodé puis orné de perles de Tahiti, il comporte aussi plusieurs lignes de petites médailles religieuses.

On se souvient tous du moment où Mylène monte les marches laissant son manteau nous dévoiler ses formes sur son corps de rêve…parlons justement des sous-vêtements que Mylène nous dévoilera en ôtant ce manteau(Moment sexy et à la fois saisissant…), afin de donner une impression de nudité et de brillance, Franck sorbier les a entièrement peint, culotte et soutien gorge, en or.


Cette anecdote aura été l’avant dernière du chapitre « Avant que l’ombre… », je vous donne donc rendez vous demain pour la dernière anecdote, avant de tourner une page vers 2009…Bonne soirée à vous les z’amis…(Ps : Merci infiniment de me donner de votre temp pour lire mon petit travail…)

Franck Sorbier

Plus d’infos sur AVANT QUE L’OMBRE et Franck Sorbier


THIS PORTION AUTO-TRANSLATES:

Anecdote No23 : “The costumes at Bercy 13”

Tonight we’re going to take a closer look at the costumes that were used for the 13 at Bercy. Let’s start with the costume that Mylène wears during the first scene of her show.

It is reminiscent of one of the two costumes worn by Elizabeth Taylor in the movie “Cleopatra”, to which Franck Sorbier added a cape made of satin ribbons as well as a reference to the jewels of the skeletons of the churches of Gutenzell and Weyarn.

Out of the seven outfits he proposed to Mylène, six were created and five were finally selected. Each one requires haute couture work and must be made in duplicate, except for a few elements. “In the end, it’s not the costumes I wear, it’s these crazy and insane costumes that carry me and transport me,” confides Mylène, fascinated by these sartorial gems.

Did you know that she keeps these costumes at home on mannequins? No ? Well now you know! Hihi. Franck Sorbier will finish the design of the costumes and will deliver all his creations at the end of December, one month before the first concert.

We will finish with the famous outfit that Mylène wears during the song “Avant que l’ombre…”. It is a long red coat that was designed in Paris. It is inspired by the color of the dress that Franck Sorbier had created for “La Traviata” and that Mylène had particularly appreciated, remember? This famous dress that she will wear for the poster of the concert and during a show with the late Johnny Hallyday…where both will say that they share an unconditional love for the public and especially for the show.(this inspiration probably comes out of Mylène’s head who will have wished to have a false air of this famous dress 😉 ). It is entirely embroidered then adorned with Tahitian pearls, it also features several lines of small religious medals.

We all remember the moment when Mylène goes up the stairs letting her coat reveal her shapes on her dream body…let’s talk about the underwear that Mylène will reveal to us by taking off this coat (Sexy moment and at the same time striking…), in order to give an impression of nudity and shine, Franck sorbier has entirely painted them, panties and bra, in gold.

This episode was the second to last one of the chapter “Avant que l’ombre… “, so I’ll see you tomorrow for the last episode, before turning a page towards 2009… Good evening to you… (Ps: Thank you very much for giving me your time to read my little work…)

More info about Avant que l’ombre

Published by Ella V. Sky

Writer. Poet. Woman. Soul

How do you like this post?

%d bloggers like this: