Quentin Lambert Anecdote No 9 : “Concupiscence Féminine”

IF THE PAGE IS NOT ON YOUR LANGUAGE CLICK HERE TO AUTO-TRANSLATE

Dans son sixiéme album, Mylène reprend l’un de ses thèmes de prédilection, le sexe, à travers plusieurs chansons dont «Q.I» qui devient le deuxième extrait à paraître en single. Sur une musique efficace de Mr Laurent Boutonnat, la belle rouquine va s’amuser à jouer avec un mot pour le moins…cocasses… « Cul »!

Rodin, Auguste: The Metamorphosis of Ovid

Elle fait le distinguo entre la beauté des corps
et la fascination pour l intelligence, tout en aspirant à la fusion des deux. En décrivant ainsi l’amant idéal, la chanteuse crée un titre personnel et coquin comme elle en a le secret et n’hésite pas à faire référence à une sculpture d’Auguste Rodin.

Dès la sortie de l’album, le titre « Q.I. » attire l’attention et s’impose comme un single évident pour la maison de disques et pour nous, son public. Aussi commence t-il à être diffusé en radio dès le 13 mai 2005, dans une version plus courte que celle de l’album, et le CD est mis en vente le 4 juillet suivant avec plusieurs remixes de Chris Cox.

Comme à son habitude, la rousse sulfureuse n’hésite pas à montrer son corps, la pochette du disque est illustrée d’une photo très sexy inédite de Mylène qui pose en porte-jarretelles, réalisée par Dominique Issermann.

Un clip réalisé à Budapest par Benoit Lestang illustre parfaitement les paroles de la chanson. Il arrive sur les chaines musicales le 29 juin 2005.


Pour la promotion de cette nouvelle chanson, Mylene, comme pour le précédent single, ne participe à aucune émission de télévision même si sa probable présence a été un temps évoquée mais jamais confirmée à la Fête de la Musique sur France 2, le 21 juin 2005, en direct du château de Versailles.

Le titre « Q.I » bénéfice d’un excellent démarrage dans les ventes de singles et se retrouve à la septième place, mais il ne parvient malheureusement pas à y rester longtemps.

Au final, il se vendra à près de 70 000 exemplaires et n’aura soit disant pas de très bonnes critiques au près des fans et des journaux. Le journal du dimanche parle d’une chanson qui je cite « frise le ridicule et le vulgaire » et Le monde trouve les jeux de mots « un peux facile ».

C’est vrais que les clips de rap d’aujourd’hui ne sont pas du tout vulgaire et que tout le monde est capable de faire mieux que Mylene BIEN SUR !

En réponse à ça, comme il ne faut jamais chercher mylene, elle l’interprèteras avec succès, entourée de danseuses lors des fameux Treizes Bercy « Avant que l’ombre… » du 13 au 29 janvier 2006…

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Bonne soirée à vous les z’amis ! 🙏🌃🧡


THIS PORTION AUTO-TRANSLATES:

Anecdote No9 : “Feminine Concupiscence”

In her sixth album, Mylène takes up one of her favorite themes, sex, through several songs including “Q.I” which becomes the second single to be released. On an impressive music of Mr. Laurent Boutonnat, the beautiful redhead is going to have fun playing with a word for the least… funny… “Ass”! * Q.I stands for I.Q. and also has a phonetic similarity with a word “ass” (“cul”) – thus creates a play of words*

She makes the connection between the beauty of the bodies.
And the fascination for the intelligence, while aspiring to the fusion of both. By describing the ideal lover, the singer creates a personal and naughty title as she has the secret and does not hesitate to refer to a sculpture of Auguste Rodin.

As soon as the album was released, the title “Q.I.” attracted attention and became an obvious single for the record company and for us, her public. So it begins to be broadcasted on the radio from May 13, 2005, in a shorter version than the version than the one of the album, and the CD is put on sale on July 4th with several remixes of Chris Cox.

As usual, the sultry redhead does not hesitate to show her body, the cover of the disc is illustrated with a very sexy photo of Mylène posing in garter belt, made by Dominique Issermann.

A video clip directed in Budapest by Benoit Lestang perfectly illustrates the lyrics of the song. It arrives on the music channels on June 29, 2005.
For the promotion of this new song, Mylene, as for the previous single, does not participate in any television shows even if her probable presence was once mentioned but never confirmed at the Fête de la Musique on France 2, June 21, 2005, live from the Palace of Versailles.

The title “Q.I” benefits from an excellent start in the sales of singles and reaches the seventh place, but unfortunately it does not manage to stay there for long. In the end, it will sell about 70 000 copies and will not have very good reviews from fans and newspapers.

The Sunday newspaper speaks about a song which I quote “borders on the ridiculous and the vulgar” and Le monde finds the puns “a little easy”. It’s true that today’s rap videos are not at all vulgar and that everyone is capable of doing better than mylene OF COURSE!

In response to that, as you should never look for Mylene, she will interpret it with success, surrounded by dancers during the famous Treizes Bercy ” Avant que l’ombre… ” from January 13 to 29, 2006… And you ? What do you think about it? Good evening to you z’friends! 🙏🌃🧡

Published by Ella V. Sky

Writer. Poet. Woman. Soul

2 thoughts on “Quentin Lambert Anecdote No 9 : “Concupiscence Féminine”

How do you like this post?

%d bloggers like this: