Quentin Lambert Anecdote No 4 « Pour E.T… »

IF THE PAGE IS NOT ON YOUR LANGUAGE CLICK HERE TO AUTO-TRANSLATE

Mylène a toujours eu une passion pour les animaux et particulièrement pour les singes. Enfant, elle se voyait même devenir vétérinaire. Plus tard, devenue chanteuse, sa passion pour les animaux ne la quitte pas. En 1985, avec l’argent qu’elle a gagné avec la chanson « Maman a tort ». Mylène s’offre un petit singe capucin beige avec une houppette sur la tête, qu’elle baptise E.T.

Une grande complicité s’installe entre la chanteuse et le petit singe dont elle parle souvent dans les interviews et elle pose même souvent en photo avec lui ET. partage la vie de Mylène pendant plus de vingt six ans, jusqu’à sa mort le 1er janvier 2011.

Mylène Farmer - Monkey Me album.jpg

Très touchée par cette disparition, l’artiste, qui travaille alors à la préparation de son neuvième album studio, décide de lui dédier une chanson, « Monkey me » (« singe » en anglais), qui donnera d’ailleurs son titre à l’album.

Sur une musique de Laurent Boutonnat, Mylène écrit un texte en pensant au côté facétieux et enjoué qu’avait toujours E.T. et qu’elle aimerait avoir, elle aussi, plus souvent. « Monkey me » paraît en troisième extrait de l’album, d’abord en digital le 30 août 2013 puis le 7 octobre, en CD maxi et Maxi vinyle.

Pour finir sur cette anecdote, avez vous idée de comment à été créé le visuel du single ? Non ? Alors laissez-moi vous conter comment : Quelques mois auparavant, la maison de disques de la chanteuse avait annoncé sur internet l’organisation originale d’un concours pour la création de la pochette de ce single. Les participants devaient proposer des idées de pochettes et les poster sur Twitter ou Instagram et Mylene, directement, choisirait sa préférée pour Illustrer son CD single.

Son choix s’est finalement porté sur la création de Richard Vanloot qui, en s’inspirant du visuel de l’album et de l’affiche de la tournée « Timeless 2013 », a repris la même pose que mylene en la remplaçant simplement par un singe qui se cache l’œil. Une petite pensée pour ce petit singe qui a probablement eu la meilleure vie qu’un singe puisse avoir, au côté de la belle rouquine…bonne soirée à vous les z’amis


THIS PORTION AUTO-TRANSLATES:

Anecdote No 4 ” For E.T… “.

Mylène has always had a passion for animals and especially for monkeys. As a child, she even saw herself becoming a veterinarian. Later, when she became a singer, her passion for animals never left her. In 1985, with the money she earned with the song “Maman a tort“. Mylène bought a small beige capuchin monkey with a puff on the head, which she named E.T.

A great complicity was established between the singer and the little monkey of which she often speaks in interviews and she even often poses in pictures with him ET. shared the life of Mylène for more than twenty six years, until his death on January 1, 2011.

Very touched by this death, the artist, who was then working on his ninth studio album, decided to dedicate a song, “Monkey me“, which will give its title to the album. On a music by Laurent Boutonnat, Mylène wrote a text thinking of the facetious and playful side that E.T. always had and that she would like to have, too, more often. “Monkey me” is released as the third single from the album, first digitally on August 30, 2013 and then on October 7, on CD maxi and Maxi vinyl.

To finish on this anecdote, do you have any idea how the visual of the single was created? No ? Then let me tell you how: A few months earlier, the record company of the singer had announced on the internet the original organization of a contest for the creation of the cover of this single. Participants had to propose cover ideas and post them on Twitter or Instagram and Mylene, directly, would choose her favorite to Illustrate her CD single.

Her choice finally fell on the creation of Richard Vanloot who, inspired by the visual of the album and the poster of the tour “Timeless 2013 “, took the same pose as Mylene by simply replacing it with a monkey that hides his eye.

A little thought for this little monkey who probably had the best life that a monkey can have, next to the beautiful redhead … good evening to you z’amis

Published by Ella V. Sky

Writer. Poet. Woman. Soul

How do you like this post?

%d bloggers like this: