Quentin Lambert Anecdote – « En route pour 2006, vous venez avec moi ? »

IF THE PAGE IS NOT ON YOUR LANGUAGE CLICK HERE TO AUTO-TRANSLATE

Anecdote No17 : « En route pour 2006, vous venez avec moi ? »
Les grandes portes qui ouvrent le show reproduisent les scènes du “Sacrifice of Isaac,”, un panneau réalisé par Lorenzo Ghiberti en 1401 pour la porte nord du Baptistère de Florence.

Quelque temps après la fin des concerts, ce décor a été détruit. Si Laurent Boutonnat et Thierry suc en ont, paraît-il, conservé un morceau en souvenir, Mylène a, pour sa part, fait don d’un échantillon de 2m cube pour une vente aux enchères destinée à l’association Afipa (Association française et internationale de protection des animaux) en plus d’un programme dédicacé, le site Aucland a vendu l’objet environ 5 000 euros.

La volonté du couturier Franck Sorbier de faire du haute couture pour ce spectacle a encouragé son souci du détail. Les manteaux des porteurs de la capsule dans laquelle arrive Mylène au tout début du spectacle possèdent par exemple des exvoto (Cœurs, angelots…)qu’il avait rapportés de Venise pour sa collection « Opéra » de l’été 2005, et que la chanteuse a particulièrement appréciés lorsqu’elle est venue visiter son atelier.



Par ailleurs, le chapeau qu’elle porte sur « Sans contrefaçon» est, lui, entièrement recouvert de dentelles, un détails difficilement visible de loin. Enfin, même si les tenues des danseurs de flamenco, Los Vivancos, se rapprochent davantage du prêt-à-porter, tous leurs gilets ont été entièrement bordé à la main. Voilà pour la première anecdote sur la résidence « Avant que l’ombre ». Valerie c’est pour toi,Bonne soirée à vous tous les z’amis


THIS PORTION AUTO-TRANSLATES:

Anecdote #17: “On the way to 2006, will you come with me?”
The large doors that open the show reproduce scenes from the “Sacrifice of Isaac,” a panel created by Lorenzo Ghiberti in 1401 for the north door of the Baptistery of Florence.

Some time after the end of the concerts, this decoration was destroyed. If Laurent Boutonnat and Thierry suc have, it seems, kept a piece of it as a souvenir, Mylène has, for her part, donated a sample of 2m cube for an auction intended for the association Afipa (French and International Association for the Protection of Animals) in addition to a signed program, the site Aucland has sold the object about 5 000 euros.

The desire of the fashion designer Franck Sorbier to make haute couture for this show encouraged his attention to detail. The coats of the wearers of the capsule in which Mylène arrives at the very beginning of the show have, for example, exvotos (hearts, cherubs…) that he had brought back from Venice for his “Opera” collection of summer 2005, and that the singer particularly appreciated when she came to visit his workshop.

Moreover, the hat she wears on “Sans contrefaçon” is entirely covered with lace, a detail that is difficult to see from afar. Finally, even if the outfits of the flamenco dancers, Los Vivancos, are closer to the ready-to-wear, all their vests were entirely hand tucked. That’s it for the first anecdote about the “Avant que l’ombre” residency. Valerie it is for you, Good evening to you all the z’amis

Published by Ella V. Sky

Writer. Poet. Woman. Soul

How do you like this post?

%d bloggers like this: