Quentin Lambert Anecdote – « Sans rien dramatiser, je joue ma vie »

IF THE PAGE IS NOT ON YOUR LANGUAGE CLICK HERE TO AUTO-TRANSLATE

Le tour 89 est un enjeu énorme pour Mylène qui en a pleinement conscience puisqu’elle déclarait quelques semaines plus tôt « Sans rien dramatiser, je joue ma vie ».
Et Mylène sortira de cette journée en vie, mais surtout grandi ! Dans la bouche de ceux qui l’ont accompagnée sur ce premier Marathon, ce ne sont que souvenirs émus. Admiratifs ou élogieux. « à Saint-Etienne, se remémore Jean Philippe Aubin, Jacques Rouveyrollis [lumières] et moi, on la regardait et il me disait «On a une bombe là ! »

Beaucoup ce moquaient d’elle, disant qu’elle n’avait pas de voix, qu’elle allait se planter sur scène. Certains ont pris ça à la rigolade, mais nous, on l’a vue travailler,
et on a su qu’elle allait laminer tout le monde ! Personne n’avait fait ça, en France, au niveau scénique : changer de costume à chaque chanson, avec une mise en scène différente à chaque titre…

je l’ai vraiment découverte pendant cette tournée. C’était et c’est une artiste hors-norme. Même aux USA, vous n’aviez pas d’artistes qui chantaient vraiment en live Parceque danser en même temps, ça peut poser des problèmes techniques et de souffle. Mylène, elle, chantait en dansant. »

voilà pour cette 5ème anecdote, la prochaine, nous nous pencheront certainement sur le live 96 !
Je vous souhaite à toutes et à tous une merveilleuse soirée ainsi qu’une belle et douce nuitée 🧡🌃🙏



THIS PORTION AUTO-TRANSLATES:

Anecdote: “Without dramatizing anything, I am playing my life”.
The 89 tour is a huge stake for Mylène who is fully aware of it since she declared a few weeks earlier “Without dramatizing anything, I am playing my life”.
And Mylène will come out of this day alive, but above all grown up! In the mouths of those who accompanied her on this first Marathon, they are only moved memories. Admiring or praising. “In Saint-Etienne,” recalls Jean Philippe Aubin, “Jacques Rouveyrollis [lights] and I were looking at her and he was saying to me, ‘We’ve got a bomb here!”

Many made fun of her, saying that she had no voice, that she would crash on stage. Some people made fun of it, but we saw her work,
and we knew she was going to beat everyone! Nobody had done that in France, on the stage: change of costume at each song, with a different staging at each title…

I really discovered it during this tour. She was and is an extraordinary artist. Even in the US, you didn’t have artists who really sang live because dancing at the same time, it can cause technical and breath problems. Mylène sang while dancing.”

That’s it for this 5th anecdote, the next one, we will certainly look at the live 96 !
I wish you all a wonderful evening as well as a beautiful and sweet night 🧡🌃🙏

Published by Ella V. Sky

Writer. Poet. Woman. Soul

How do you like this post?

%d bloggers like this: