Quentin Lambert Anecdote No 19: « Balade mélancolique en plein été »

IF THE PAGE IS NOT ON YOUR LANGUAGE CLICK HERE TO AUTO-TRANSLATE

L’avant dernière anecdote de cette série…et oui, déjà… Pour bien comprendre l’histoire de la chanson « Regrets », il faut remonter deux ans avant sa création.

En effet, en 1989, Mylène découvre l’album Cheyenne Autumn.


La chanteuse est séduite par l’auteur et l’interprète de ce disque encore peu connu, Jean-Louis Murat. Elle décide alors de lui écrire pour lui exprimer son admiration pour son univers musical.


Ainsi démarre un échange épistolaire d’un an entre les deux artistes. Au moment où Mylène travaille sur son troisième album studio en 1990, elle écrit sur une musique de Laurent Boutonnat une chanson intitulée « Regrets » qu’elle imagine dès le départ comme un duo dans l’esprit de « Don’t give up » de Kate Bush et Peter Gabriel, que Mylène apprécie particulièrement.


L’écriture des paroles de « Regrets » est un exercice nouveau et pas facile pour l’artiste, car elle doit intégrer quelqu’un d’extérieur à son propre univers musical. Dans son texte, Mylène, grande passionnée de poésie, fait des références aux poèmes de Pierre Reverdy, chantre du renouveau poétique au début du XXe siècle, en empruntant notamment le vers « Au vent que je devine », extrait du poème Grain blanc publié en 1929. Une fois l’écriture de son texte terminée, Mylène demande à Jean-Louis Murat de lui donner la réplique dans cette chanson.


Elle enregistre alors une démo en faisant les deux voix, prenant même une tonalité plus grave pour les parties qu’elle destine à Mr Murat.  Après avoir écouté la maquette, Jean-Louis Murat. accepte de chanter la chanson en duo avec Mylène. 

L’enregistrement du titre se déroule à la fin de l’année 1990, au Studio Mega à Suresnes, en une seule journée.
Les deux artistes enregistrent leurs voix séparément. « Regrets » fait partie des dix titres de l’album intitulé L’autre, qui paraît le 8 avril 1991.


Après l’immense succès du premier extrait « Désenchantée », vendu a plus de 900 000 exemplaires, Regrets parait en single le 29 juillet 1991.



Il est accompagné d’un clip de six minutes, en noir et blanc, réalisé par Laurent Boutonnat dans un cimetière abandonné recouvert de neige, à Budapest au mois de février 1991, en même temps que celui du précédent single.

Il est diffusé pour la première fois à la télévision dans l’émission de Michel Drucker, Stars 90, sur TF1 le 9 septembre 1991.
Bien que sorti en plein été et bien que « Regrets » soit une balade triste et mélancolique, bien loin de l’insouciance des habituelles chansons de vacances, il connait un grand succès et passe énormément à la radio durant tout le mois d’août 1991.


Le single reste seize semaines dans le top 50 et atteint la troisième place. Il devient rapidement disc d’or avec plus de 250 000 exemplaires vendus. Mylène et Jean-Louis Murat interprèterons en duo la chanson une seule fois à la télévision, le 7 octobre 1991, dans stars 90…



Je vous donne rendez-vous demain pour la toute dernière anecdote de cette série…dieu que c’est passé vite…🧡🙏🌃


THIS PORTION AUTO-TRANSLATES:

Anecdote No19: “A melancholy walk in the middle of summer”

The penultimate anecdote of this series… Yes, already… To understand the history of the song “Regrets”, we have to go back two years before its creation. In 1989, Mylène discovered the album Cheyenne Autumn. The singer was seduced by the author and performer of this still little-known record, Jean-Louis Murat. She decided to write to him to express her admiration for his musical universe.

Thus began a year-long exchange of letters between the two artists. When Mylène was working on her third studio album in 1990, she wrote about the studio album in 1990, she wrote a song entitled Regretsto music by Laurent Boutonnat, which she imagined from the start as a duet in the spirit of Kate Bush and Peter Gabriel’s “Don’t give up”, which Mylène particularly likes.

Writing the lyrics for this was a new and not easy task for the artist, as she had to integrate someone from outside her own musical universe. In her text, Mylène, a great lover of poetry, makes references to the poems of Pierre Reverdy, a champion of the poetic revival at the beginning of the 20th century, in particular by borrowing the lineAu vent que je devine (To the wind that I guess), taken from the poem Grain blanc published in 1929. Once she had finished writing her text, Mylène asked Jean-Louis Murat to sing the line in this song.

She then recorded a demo doing both voices even taking a deeper tone for the parts she intended for Mr Murat. After listening to the demo, Jean Louis Murat agreed to sing the song as a duet with Mylène. The recording of the song took place at the end of 1990, at Studio Mega in Suresnes, in a single day.

The two artists recorded their voices separately. “Regrets” is one of the ten tracks on the album
album entitled L’autre, which was released on 8 April 1991. After the huge success of the first single “Désenchantée”, which sold more than 900,000 copies, Regrets was released on April 8, 1991. After the huge success of the first single “Désenchantée”, which sold over 900,000 copies, Regrets was released as a single on 29 July 1991.

It is accompanied by a six-minute video clip, in black and white, directed by Laurent Boutonnat in a snow-covered abandoned cemetery in Budapest in February 1991, at the same time as the video for the song “Regrets”.
February 1991, at the same time as the previous single.

It was broadcast for the first time on television in Michel Drucker’s show, Stars 90, on TF1 on 9 September 1991.

Although it was released in the middle of summer and although “Regrets” is a sad and melancholic ballad, far from the usual carefree holiday songs, it was a great success and received a lot of radio airplay during the whole month of August 1991. The single stayed in the top 50 for sixteen weeks and reached number three. It quickly became disc d’or with over 250,000 copies sold. Mylène and Jean-Louis Murat will perform the song as a duet only once on television, on October 7, 1991, in stars 90…

I’ll see you tomorrow for the very last anecdote of this series…God, it went by so fast… 🙏🧡🌃

Published by Ella V. Sky

Writer. Poet. Woman. Soul

How do you like this post?

%d bloggers like this: