Quentin Lambert Anecdote No 20 : « Mélancolie amoureuse mais pas que… »

IF THE PAGE IS NOT ON YOUR LANGUAGE CLICK HERE TO AUTO-TRANSLATE

Et nous y voila…le dernier chapitre de cette aventure…Comment finir ce chapitre sans parler d’une chansons qui est probablement la plus importante pour moi, « L’âme dans l’eau… » Un titre qui est une adaptation française de Mylene d’une chanson américaine, « L’âme dans l’eau » paraît en septembre 2020 et sert de générique pour le documentaire « l’ultime création ».

Mais de quoi parle réellement la chanson…? Laissez moi la vous raconter : Je me souviendrai toujours de ce soir où nous attendions tous avec impatience la mise en ligne du titre. Je savais à l’avance que cette musique allait être très difficile à écouter pour moi, pour plusieurs raison : La première nouvelle musique de Mylene depuis la résidence à La Défense arena, la sensation d’avoir une balade mélancolique et triste, et une autre sensation de savoir qu’elle va parler d’un manque en particulier, nous…



Un rythme cardiaque qui s’accélère, des larmes coulant à flots, et une vague de souvenir qui me remémore ce que j’ai vécu l’an passé…depuis ce 18 septembre, je refuse d’écouter cette musique. Dès qu’elle passe sur une radio, dans une soirée où je suis présent, je vais partir et attendre qu’elle se termine avant de revenir…C’est donc en ce 18 septembre 2020 que Mylène publie, après un teaser, le titre « L’âme dans l’eau ».

Cette chanson accompagné d’un clip avec des images de scène, parait quelques jours avant la diffusion, sur Amazon Prime Vidéo, d’une série documentaire en trois épisodes produite par Benoît Di Sabatino et réalisée par Mathieu Spadaro « L’ultime création ».


L’ultime création Part 1
L’ultime création Part 2
L’ultime création Part 3

Cette série raconte les préparatifs et les coulisses des neuf concerts donnés par Mylene, entre le vendredi 7 et le samedi 22 juin 2019, à Paris La Défense Arena, mais ça vous le saviez déjà. Dans ce film elle se livre intimement avant ces grands rendez-vous avec son public et montre sa préparation avec les danseurs et les musiciens, qui commence cinq semaines avant le premier concert.

« L’âme dans l’eau » est la chanson qui sert de générique de début et de fin à cette série, Mylène a librement adapté un titre de 2015, « Ulay. Oh. » du groupe américain How I Became The Bomb, assez peu connu en France.

Dans sa version originale, cette chanson parle de l’artiste allemand Ulay, pionner de l’art corporel, de son histoire amoureuse et artistique avec Marina Abramovic et de leurs retrouvailles au MoMa de New-York en 2010.

Dans le texte écrit en français par Mylène, pas de référence directe au couple d’artistes, mais elle évoque quand mème, avec poésie et mélancolie, une séparation amoureuse et le manque laissé par l’autre. Mais bien évidemment, cette chanson a été faite avant tout pour nous, son public…

C’est alors que Mylene va faire référence de nombreuses fois à ces moments que nous avons tous passés à ses côtés sur scène…notre absence pesante pour elle, à cause de cette épidémie qui nous a tous fracturés pour X raisons… « l’air est lourd de ton absence, l’air est lourd à nos sentiments…» un crie d’alarme de la part de la déesse française pour nous alerter sur son manque envers nous…Parue en streaming le 18 septembre, la chanson va très très vite connaître un succès immense.

Diffusé à la radio et sur les émissions TV, elle se classe rapidement dans les meilleures places du classement, atteignant même la première place après la sortie du titre en version single. La chanson va connaître 3 remixes le 4 septembre 2020, effaçant la trace mélancolique pour faire quelque chose d’un peux plus peps, mais sans grand succès, le public préférant les origines de ce titre fait par mylene, le manque de leur présence envers elle…

C’est sur cette balade que cette aventure ce termine…Je voudrais avant tout vous remercier pour votre présence constante. Chaque soir vous êtes au rendez-vous pour moi qui essaye de vous proposer quelque chose de correct avec ce que j’ai sous la main. Je ne vous remercierai jamais assez d’être là depuis tout ce temp, d’être toujours vous même. Merci de tout mon être…Et à bientôt, je vous aime🧡🙏🌃

Collage curtesy of MYNA MORAMENTO RAFI

THIS PORTION AUTO-TRANSLATES:

Anecdote No 20 : ” Melancholy in love but not only… ”

And here we are…the last chapter of this adventure…How to finish this chapter without talking about a song that is probably the most important for me, “L’âme dans l’eau…” A song that is a French adaptation by Mylene of an American song, “L’âme dans l’eau” was released in September 2020 and served as the theme song for the documentary “l’ultime création”.

But what is the song really about…? Let me tell you: I’ll always remember the night we were all waiting impatiently for the song to be released online. I knew in advance that this music was going to be very difficult for me to listen to, for several reasons: The first new music from Mylene since the residency at La Défense arena, the feeling of having a melancholic and sad ballad, and another feeling of knowing that she is going to talk about a particular lack, us… A heart rate that accelerates, tears flowing freely, and a wave of memory that reminds me of what I lived last year… Since that September 18th, I refuse to listen to this music. As soon as it is played on a radio, in a party where I am present, I will leave and wait for it to end before coming back… So it is on this 18th of September 2020 that Mylène releases, after a teaser, the track “L’âme dans l’eau“.
This song, accompanied by a video clip with stage footage, was released a few days before the broadcast on Amazon Prime Video of a three-part documentary series produced by Benoît Di Sabatino and directed by by Mathieu Spadaro “The Ultimate Creation”.

This series tells the story of the preparations and the backstage of the nine concerts given by Mylene, between Friday June 7 and Saturday June 22, 2019, at Paris La Défense Arena, but you already knew that. In this film she reveals herself intimately before these great appointments with her public and shows her preparation with the dancers and musicians, which starts five weeks before the first concert.

L’âme dans l’eau” is the song that serves as the opening and beginning and end of this series, Mylène loosely adapted a 2015 track, “Ulay. Oh.” by the American band How I Became The Bomb, which is fairly unknown in France. In its original original version, this song is about the German artist Ulay, a pioneer of body art, his love and artistic history with Marina Abramovic and their reunion at MoMa in New York in 2010. In the text written in text written in French by Mylène, no direct reference to the artist couple, but she still evokes, with poetry and melancholy, a separation in love and the lack left by the other. But obviously, this song was made above all for us, her public…

It is then that Mylene will refer many times to these moments that we all spent at her side on stage… our heavy absence for her, because of this epidemic which fractured us all for X reasons… “L’air est lourd de ton absence, l’air est lourd à nos sentiments…” (The air is heavy with your absence, the air is heavy with our feelings…”) a cry of alarm from the French goddess to alert us to her lack of love for us…

Released for streaming on September 18th, the song will very quickly become a huge success. Broadcasted on the radio and on TV shows, it quickly ranks in the top of the charts, even reaching the first place after the release of the title in single version. The song will know 3 remixes on September 4, 2020, erasing the melancholic trace to make something a little more peps, but without great success, the public preferring the original of this title made by Mylene, the lack of their presence towards her …

It is on this ballad that this adventure ends … I would like to thank you for your constant presence. Every evening you are there for me to try to offer you something correct with what I have on hand. I will never thank you enough for being there all this time, for being always yourself. Thank you with all my being…And see you soon, I love you🧡🙏🌃

Published by Ella V. Sky

Writer. Poet. Woman. Soul

One thought on “Quentin Lambert Anecdote No 20 : « Mélancolie amoureuse mais pas que… »

How do you like this post?

%d bloggers like this: